Sandra Iché

  • Français
  • Deutsch

née à Paris en 1978, a étudié l’histoire et les sciences politiques avant de devenir artiste chorégraphique (formation à P.A.R.T.S 2004 -2006, et interprète permanente de la Compagnie Maguy Marin/Centre Chorégraphique National de Rillieux-La-Pape 2006-2010). Elle mène ses activités d'auteure et d’interprète (performances, conférences, interviews, publications, etc.) à travers l’association Wagons Libres, questionnant les modalités de « fabrication » de l'Histoire, de sa mise en récit. Elle vit entre Beyrouth, où elle co-fonde Mansion, espace culturel porté en collaboration avec Ghassan Maasri, et Lyon, où elle est membre fondatrice de LIEUES, espace expérimental de recherche et de création artistique, et de Rodéo, revue pluridisciplinaire, plateforme de rencontres entre pratiques académiques et artistiques. En 2013, elle est lauréate du programme « Hors les murs » de l’Institut français.

De février à juillet 2018, Sandra Iché est résidente du Pôle Arts-Sciences de l'IMERA. Elle y travaille, avec l'équipe de Droite-Gauche, sur les liens entre sciences sociales et pratiques chorégraphiques et théâtrales.

Sandra Iché a reçu le prix du Nouveau Talent Chorégraphie 2016 de la SACD.

En 2018, elle crée Droite-Gauche, mise en jeu chorégraphique et théâtrale d'une recherche sur comment se fondent et se forgent nos éthos politiques.

De février à juillet 2018, Sandra Iché est résidente du Pôle Arts-Sciences de l'IMERA. Elle y travaille, avec l'équipe de Droite-Gauche, sur les liens entre sciences sociales et pratiques chorégraphiques et théâtrales.

Die Choreografin wurde 1978 in Paris geboren. Sie studierte Geschichte und Politikwissenschaft an der Sorbonne und Tanz bei Anne Teresa De Keersmaekers renommierter Parts-Schule in Brüssel. Heute ist Iché das Paradebeispiel für eine im akademischen Feld ausgebildete Tänzerin (u .a. Mitglied der Kompanie Maguy Marin), die sich der dokumentarischen Performance verschrieben hat.